ECOUTE LE CHANT DE LA RIVIERE

by Franck Pétrel

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    CD + livret 12 pages (Digisleeve)

    Includes unlimited streaming of ECOUTE LE CHANT DE LA RIVIERE via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    edition of 300 

      €20 EUR

     

1.
Athènes endormie Athènes endormie Le soleil ne peut éclore Sa voix toute fragile Le silence en son idylle Comme un pas vers le vide Lovée près du puits De l’autre coté des collines Elle prononce le voeu Qui inonde sa poitrine Mon coeur est enseveli Souvenirs d'automne Je ne peux rejoindre seul La belle éplorée L'immensité monotone Sur son balcon regardée ... Et sur cette grève Je crois enfin reconnaitre Les pas de l’oiseau Qui jadis m’avait fait voir Tous les onguents d’un espoir Athènes endormie Mon coeur est enseveli
2.
Caresse ma nuque Caresse ma nuque de tes cheveux Serre mes tempes entre tes mains Frôle-moi l’épaule de ton sein chaud Ô toi fiancée, j’accours vers toi Donne-moi le miel et le houblon Montre-moi le ciste et la gentiane Que mes larmes fassent renaître Le chemin d’une flamme Ô toi fiancée, j’accours vers toi Till you fall in love You’re whispering something I will follow you On every road in the sun When I close my eyes You‘re walking so closer And then the air Will fill a new life J’écoute le chant de la rivière Comme cette mélodie m’embrasse Ton rire, à jamais qui m’enlace Ta voix en mon âme, sa place Ô toi fiancée, j’accours vers toi
3.
DANCIN' 03:19
Dancin' J’entrevois La couleur de l’arbre Qui grandit en moi Et je veux Te sentir Tout près de moi C’est dire Combien je me nourris De tes yeux Dancin’… J’aperçois Ton ombre qui vient Parfois Me dire des choses Des tas de notes bleues C’est pour moi La seule essence La joie De te regarder danser Le sourire en feu Dancin’… Tu me vois Comme un troubadour C’est vrai Je crois en l’amour Qui danse au fond de toi Qui déplace le Mont Parnasse, T’enlace et te sublime Tu vois Tu es divine Dancin’...
4.
Sous cet arbre Sous cet arbre je te vois tu t’es endormie Bercée par le feuillage qui danse et frémit Je regarde tes cuisses, je regarde l’envie Te bercer à mon tour vers la douce insomnie Et attendre encore ta venue Un genou à terre faisant foi Et voir ton visage ingénu… Je ne peux me résoudre à te laisser dormir Tiraillé par l’orgueil je ne peux plus tenir Je regarde tes lèvres et cet immense désir Monte soudain en mes veines un ange à venir Et savourer ma retenue Ma main sur ta nuque fragile Et voir ton sourire qui me tue… Mais l’aube hélas pour moi t’appelle à me fuir Ces moments qui s’achèvent de l’or en plaisir Je ne peux que garder cette douce saveur Une empreinte bénie en ma bouche et mon coeur Et attendre encore ta venue Un genou à terre faisant foi Je rêve de ton corps éperdu… © Franck Pétrel 2020
5.
Tendrement je glisse Tendrement je glisse Au creux de tes reins Lentement se hisse L’onde de ta main Et maintenant je rêve Que la saison s’achève et l’amour à demain Je me sens complice De tes jeux coquins Bien que tu me fisses Voir ton oeil malin Et maintenant je rêve Que la saison s’achève et l’amour à demain Lorsque tu hésites Entre dans ce bain Que la lumière piste L’ombre de ta main Et maintenant je rêve Que la saison s’achève et l’amour à demain
6.
BLAKE 02:21
Instrumentale
7.
ME SOUVENIR 03:45
Me souvenir Tu sembles perdue, femme Je te sens, Je te respire Tu n’as pas à avoir peur Demain est bien meilleur Tu sembles fragile, dame Indocile, tu aimes le large Mais de quoi as-tu peur ? Serait-ce de toi ? Découvrir la flamme qui habite Ton âme de mille pépites ? Et je veux me souvenir De ton corps tout retenir De tes lèvres m’enorgueillir Savourer jusqu’à mourir N’aies plus honte, charmante Reste fidèle à tes rêves Ils sont là ! Tout prêts Ils t’attendent ! Comme un chien fidèle Ferme les yeux et respire Saches que les anges t’écoutent Ils dansent et se mettent à rire Et je veux me souvenir De ton corps tout retenir De tes lèvres m’enorgueillir Savourer jusqu’à mourir Dans la brume te voir venir Me lover en ton sourire M’éparpiller de plaisir Et te regarder dormir … Tu es puissante, Muse De tes yeux jaillissent l’or et l’onyx Et les branches des arbres Se courbent à ton passage Ta voix encore fragile Est comme un présage Elle évoque la douce chanson Que l’homme aime à fredonner Un baiser sur tes doigts gelés Un ciel renouvelé Et je veux me souvenir De ton corps tout retenir …
8.
OUH LA LA LA 03:30
Ouh la la la Quand tu danses, Ouh la la la Je sens la délivrance entre tes bras L’insouciance de mon état de transe Je suis ivre de toi Quand tu mords, Ouh la la la Je me sens bien vivant et j’aime ça C’est comme un tatouage sur mon bras Un sort que tu m’envoies là Et moi, pauvre de moi, je suis en émoi, Pauvre de moi Et moi, suis en effroi quand tu t’en vas Oh oh tout doux, tout doux … je suis aux abois Quand tu ries, Ouh la la la C’est fou ce que j’aime la vie avec toi Tes manies, je les envie malgré moi Je suis ivre de toi Quand tu pleures, Ouh la la la C’est le Seigneur qui saigne sur sa croix La rancoeur, je n’en veux pas Ton odeur, c’est un sort qui me va Et moi, pauvre de moi, je suis en émoi… Quand tu pars, Ouh la la la Que ton amarre glisse entre mes doigts La perle rare c’est pourtant toi Je suis en carence de toi Quand tu danses, Ouh la la la Quand tu mors, Ouh la la la Quand tu ries, Ouh la la la Et moi, je suis en émoi
9.
Sweet little girl Sweet little girl Sweet little girl You’re real my love A shining sorrow You broke my heart Just beat and follow In your eyes There’s somethin’ new Sweet little child My thoughts go wild Sweet little girl Sweet little girl I saw your pain Like an old refrain You burned me down Just leave this town You thrill me so You beat and follow Sweet little girl Sweet little girl Other side of the road I talked to your father Please stop your torture Sweet little sorrow Please come and follow Sweet little girl Sweet little girl
10.
To the ground Time to walk beyond the boundary At dawn I'm loosing my head I will summon precious beings Wonder if you can leave me to the ground I have crawled out from my body And I faced so many drylands Now my heart is singing loudly I know you can hear it to the ground Time to watch inside your memory Did you notice her eyes The wall of that pain Time to go A wonderful flood Sister did you knead the brown bread Lands of dream are leaving my eyes Remembering sounds of youth smiling I know you can hear it to the ground
11.
You thrill me so You re real my darlin lover You thrill me so I wanna reach till heaven Don’t you know The wind has changed, I suffered... Some kind of road A wild mystery Heaven ! A kind of evening roam… Call the Angel of Eyre U will remember the sunlight Follow the wind in your hair You will find a legion of love Flowing inside as a golden river Through your body … As an evidence A real danse Of Glory As an evidence … Time you're not real Flavour in my mouth , instead… I'm on the run Don’t wanna be blamed I 'm a freeman Moon Leave me growin Horizon give me loaves of bread i wanna know when my breath will slow I will not pain Love See me rising Tired on a tiny bench I wanna know when your breath will slow I‘ll take your hand As a medecine have u seen the old life As a medecine …
12.
SI FRAGILE 03:22
Si Fragile Si Fragile Tout Ne tient qu’à un fil Si Fragile Tout Te semble futile Tu sors, encore De ton corps Et tu sembles Rejoindre les anges enfin Alors, tu dors Jusqu’au lendemain Si Fragile L’amour Sur une autre île Si Fragile La terre Et toi, si vil Tu sors, encore De ton corps Et tu sembles Rejoindre les anges enfin Alors, tu voles, Tu voles et tu reviens Si Si Fragile
13.
QUAND 03:10
Quand… Quand tu regardes la mer avec tes yeux clairs Quand je suis là, je te vois dans les airs Et je revis chaque instant et souris à plein temps Ce refrain qui revient, comme un bain d’Ether Quand le soleil sur ta peau semble se distraire Quand de tes mains sur mon corps jaillit la lumière Que la tempête en mon coeur comme une ode à Ariel Me délivre, tes caresses, une pluie dans le ciel Quand tu t’endors sous cet arbre c’est le grand mystère Quand, dans mon âme, tu t’étends comme une rivière Belle saison, tu m’apaises et je vois l’arc-en-ciel De ton corps en sommeil, couleurs éternelles tu trembles, ta peau salée, ce refrain qui revient, ton amour meilleur que le vin, un cantique en ton nom telle une huile épandue comme ce bain dans la mer Quand tu regardes le ciel alors l’univers Danse et j’entends comme un chant dédié à la terre L’onde sereine coule en moi, me nourrit tel un miel Tu souris, de l’hiver naît un grand soleil Quand tu regardes la mer avec tes yeux clairs
14.
OH LOVELY 04:04
Oh Lovely Ferme la porte Ne te retourne pas Le monde est vaste devant toi Il t’ouvre ses bras, immenses Ne le vois-tu pas ? Laisse-toi glisser dans ce lac des montagnes Tes plaies comme un sourire sage Te rappelleront, malice Son doux visage Oh Lovely Ferme les yeux, étends-toi De nouveau sous cet arbre Simplement, un moment te recueillir Il t’ouvre ses bras, immenses Te parle tout bas Oh Lovely Enlève tes vieux habits au sommet de la colline Une saison d’or se dessine Tes rêves se mêleront, délice A ton voyage Retourne à la Terre Reviens vers ton rivage Reste un peu en l’air L’onde est là, tel un message Respire bien jusqu’à l’aube Ton Soleil fera jaillir Mille fleurs à venir

credits

released December 14, 2020

Ecrit, composé et produit par Franck Pétrel © 2020

Avec
Louise Leverd, violoncelle
Marika Lombardi, hautbois
Aurore Moutomé, violon (track 2)
Tatiana Mesniankine, violon
Monica Taragano, flûte (track 14)
Hugo Dordor, batterie
Vladimir Torres, basse, contrebasse
Damien Groleau, piano, rhodes
Fayçal Salhi, oud (track 7)

Flavien Van Landuyt, mixage
Thomas Jacquot, mastering

photo © Elizerman Photography

license

all rights reserved

tags

about

Franck Pétrel France

Bienvenue sur ma page ou je publie quelques unes de mes œuvres et collaborations
Merci de me suivre
À bientôt

Welcome to my page where are some songs i produced and some collaborations
Thanks for following me
See U
... more

contact / help

Contact Franck Pétrel

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

If you like Franck Pétrel, you may also like: